Les fils de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, à l’image de l’ensemble de la confrérie Mouride et de la famille musulmane sénégalaise, n’arrivent toujours pas à réaliser la disparition de leur cher père. À preuve, les larmes versées par l’un de ses fils, Serigne Khadim, qui a trouvé réconfort dans les bras de son grand frère et aîné du défunt Khalife, Serigne Moustapha.

D/M

Laisser un commentaire