Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
Home / Société / Justice / Affaire de faux monnayage : L’État du Sénégal réclame 50 millions de francs CFA

Affaire de faux monnayage : L’État du Sénégal réclame 50 millions de francs CFA

/
/
98 Views
img

Le procès de Baba Ndiaye alias « Ngaaka Blindé » suit son cours devant le tribunal correctionnel de Dakar. Représentant l’État du Sénégal constitué partie civile dans ce dossier, Cheikhna Hanne a réclamé la rondelette somme de 50 millions de francs Cfa, à titre de dommages et intérêts. « Je défends les intérêts du Sénégal, l’économie sénégalaise. On prend trop à la légère les dangers qui guettent le pays en matière de faux monnayage. Lequel est grave, surtout dans un pays pauvre comme le nôtre. Le Sénégal est en train de sombrer à cause de ce fléau », a déclaré l’agent judiciaire de l’État (Aje).

De son côté, le substitut du procureur, Pape Ismaïla Diallo, a requis l’application de la loi dans cette affaire.

L’artiste rappeur et son co-prévenu, l’étudiant Khadim Thiam, sont attraits devant le tribunal correctionnel de Dakar pour contrefaçon de billets de banque et altération de signes monétaires d’un montant de plus de 6 millions de francs Cfa.

 

Auteur: Awa FAYE

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar