Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
Home / Sport / Corruption : Nasser Al Khelaïfi soupçonné d’avoir versé près de 2 milliards à Massata Diack

Corruption : Nasser Al Khelaïfi soupçonné d’avoir versé près de 2 milliards à Massata Diack

/
/
76 Views
img

Le président du Psg, Nasser Al Khelaïfi, a été entendu par le juge Van Ruymbeke, mercredi dernier, dans le cadre de l’enquête sur des soupçons de corruption entourant l’attribution des prochains Mondiaux (Qatar, 29 septembre-6 octobre).

Il aurait remis 3,5 millions de dollars (près de 2 milliards de francs Cfa) à Pape Massata Diack, fils de Lamine Diack.

D’après Médiapart, qui donne l’information, l’argent a été versé via une société nommée Oryx QSI, propriété du patron du Psg et de son frère, chacun détenant 50%. Cette opération douteuse, selon le site d’investigation français, attire l’attention des enquêteurs.

Médiapart informe que Nasser Al Khelaïfi a dégagé sa responsabilité dans cette affaire. « Je n’ai pas la signature et je ne peux pas engager la moindre dépense. Ce business a été créé par mon frère en qui j’ai toute confiance, aurait juré le dirigeant du Psg, repris par le site d’information. Il s’occupe de mon business et de celui de ma famille. »

Pendant ce temps, Papa Massata Diack reste bloqué à Dakar. Il refuse de répondre à la convocation du juge Van Ruymbeke, qui veut l’auditionner à Paris dans le cadre de l’enquête sur les soupçons de corruption qui valent à son père d’être mis en examen.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar