Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
Home / A LA UNE / Le PDS menace : Il n’y aura pas d’election sans Karim Wade

Le PDS menace : Il n’y aura pas d’election sans Karim Wade

/
/
47 Views
img

« Nous prendrons nos responsabilités parce que nous n’accepterons pas ce diktat ». Telle est la réaction d’Assane BA, membre du Comité directeur (CD) du Parti démocratique sénégalais (PDS) suite à la publication, par le Conseil constitutionnel, de la liste provisoire des candidats à la présidentielle du 24 février 2019 sans Karim Wade ni Khalifa Sall.

Joint par iRadio, il dit : « Nous persistons à le dire et nous maintenons cette position parce que nous ne voyons pas les raisons qui peuvent fondées cette décision de Macky Sall et de son Conseil constitutionnel. » Fort de ce constat le responsable libéral rejette les arguments du Conseil constitutionnel.

Lesquels, soutient-il, « ne tiennent pas la route (car) Karim est inscrit régulièrement sur les listes électorales. Et cela ne peut pas être une loi rétroactive par rapport à cet élément-là. Donc, c’est clair. Nous prendrons nos responsabilités parce que nous n’accepterons pas ce diktat. »
Les libéraux ne cessent de répéter, d’un ton menaçant, qu’il « n’y aura pas d’élection présidentielle sans Karim Wade. »

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar