Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views : Ad Clicks : Ad Views :
Home / Afrique / Un avion gouvernemental algérien arrive à Genève, où Abdelaziz Bouteflika est hospitalisé

Un avion gouvernemental algérien arrive à Genève, où Abdelaziz Bouteflika est hospitalisé

/
/
45 Views
img

Un avion du gouvernement algérien est arrivé dimanche à Genève, où le président Abdelaziz Bouteflika est soigné depuis le 24 février. Selon les observateurs, cela pourrait indiquer le retour prochain du chef de l’État en Algérie.

 

Le président Abdelaziz Bouteflika est-il sur le point de rentrer en Algérie ? C’est ce que laisse penser le retour à Genève de l’avion gouvernemental qui avait transporté le chef de l’État algérien en Suisse pour s’y faire soigner il y a deux semaines. Un photographe de l’AFP a vu l’appareil atterrir.

Le gouvernement algérien n’a pas fait connaître dans l’immédiat la raison de ce vol, qui pourrait permettre le rapatriement du président. Âgé de 82 ans, Abdelaziz Bouteflika avait été admis le 24 février aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) pour des « examens médicaux périodiques » selon la présidence algérienne.

Si l’information était confirmée, cela signifierait que le président rentrerait dans un pays où les manifestations se succèdent depuis le 22 février pour lui demander de renoncer à briguer un cinquième mandat à l’élection présidentielle du 18 avril.

Le directeur de campagne d’Abdelaziz Bouteflika a assuré jeudi que la santé du président algérien n’inspirait « aucune inquiétude » et que les examens qu’il subit en Suisse seraient bientôt terminés. Les récentes informations de presse faisant état d’une dégradation de son état de santé « sont sans fondement », avait-il ajouté.

Abdelaziz Bouteflika, président depuis 1999, a été rarement vu en public depuis un AVC dont il a été victime en 2013.

D/M

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Linkedin
  • Pinterest

This div height required for enabling the sticky sidebar